Proética développe un module de formation pour les opérateurs de justice sur le fonctionnement de l’Observatoire de la légalité du bois et du Mécanisme intersectoriel de protection des défenseurs des droits de l’homme.

Dans le but de former les opérateurs de justice aux niveaux national et infranational au fonctionnement de l’Observatoire de la légalité du bois et du mécanisme intersectoriel de protection des défenseurs des droits de l’homme, Proética, la section péruvienne de Transparency International, a mis au point, mardi 19 octobre, un module de formation auquel ont participé plus de 50 opérateurs de justice, dont des procureurs spécialisés dans les questions environnementales, des avocats du ministère public spécialisé dans les questions environnementales et du ministère de la justice et des droits de l’homme.

Le module a commencé par une présentation sur la relation entre la corruption et les violations des droits de l’homme, donnée par la directrice du programme de gouvernance environnementale de Proética, Magaly Avila, qui a présenté les aspects généraux liés à l’impact de la corruption sur l’accès à la justice pour les défenseurs des droits de l’homme dans le pays.

Ensuite, le spécialiste forestier du programme de gouvernance environnementale de Proética, Frank Rivero, a fait une présentation de l’Observatoire sur la légalité du bois. Dans cet espace, les procureurs et les avocats participant au module ont eu l’occasion de découvrir son fonctionnement, le contenu de la plateforme, qui comprend des informations sur les plans de gestion forestière (PGF) approuvés avec de fausses informations ou l’inexistence d’arbres par les autorités forestières de 2005 à 2021. Cet espace a été utilisé pour recueillir des contributions et des commentaires pour l’amélioration de l’outil et pour promouvoir son utilisation par les procureurs et les opérateurs de justice. Enfin, le juriste du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme (MINSJUDH), Jorge Abrego, a fait une présentation sur le contexte actuel des défenseurs des droits de l’homme dans le pays, les principales sources de risque et le fonctionnement du Mécanisme intersectoriel de protection des défenseurs des droits de l’homme.

Ce module de formation est le premier d’une série d’espaces de diffusion de l’information que Proética promeut pour renforcer les capacités des opérateurs de justice aux niveaux national et sous-national, dans le but d’améliorer l’accès à la justice des populations les plus vulnérables ainsi que de diffuser la situation des défenseurs des droits de l’homme et leurs revendications, qui sont constamment attaqués par des activités illégales liées à des actes de corruption.

Proética