Inde : Promulguer une loi sur les défenseurs des droits de l’homme et renforcer le mécanisme de leur protection

ISHR

(Genève) – L’Inde devrait élaborer une loi nationale sur la protection des défenseurs des droits de l’homme et renforcer les capacités et le mandat du point focal de la Commission nationale des droits de l’homme sur les défenseurs, a déclaré aujourd’hui le Service international pour les droits de l’homme.

Cet appel fait suite à une déclaration de Human Rights Defenders Alert India qui recommande à la Commission nationale des droits de l’homme de l’Inde de créer et de doter de ressources un point focal dédié à plein temps pour intervenir dans les cas où les défenseurs des droits de l’homme sont en danger et pour enquêter et promouvoir la responsabilité en cas de menaces et d’attaques.

La déclaration de HRDA Inde appelle également la Commission nationale des droits de l’homme à travailler en étroite collaboration avec les groupes de la société civile et les réseaux de défenseurs des droits de l’homme afin d’initier le développement d’une loi nationale sur la protection des défenseurs des droits de l’homme.

Ces deux appels font écho aux recommandations clés contenues dans le récent rapport du SIDH ‘From Restriction to Protection‘, qui appelle tous les États, en consultation avec les acteurs de la société civile, à développer, promulguer et mettre en œuvre efficacement une loi nationale sur la protection des défenseurs des droits humains.

Le rapport recommande également que tous les États mandatent par voie législative et fournissent des ressources adéquates à un point focal dédié aux défenseurs des droits de l’homme au sein d’une institution nationale des droits de l’homme établie conformément aux Principes de Paris.

L’ISHR se joint à Human Rights Defender Alert India pour demander à l’État de donner une pleine force législative et un plein effet à la Déclaration internationale sur les défenseurs des droits de l’homme au niveau national, a déclaré Mme Pooja Patel de l’ISHR.

La reconnaissance légale et la protection des défenseurs des droits de l’homme dans une loi spécifique est un élément nécessaire, mais en aucun cas suffisant, pour établir un environnement sûr et propice à leur travail “.

L’ISHR se joint également à Human Rights Defender Alert India pour demander à la Commission nationale des droits de l’homme de mandater et de financer pleinement son point focal pour les défenseurs des droits de l’homme. Dotés de ressources adéquates, ces points focaux peuvent assurer la protection des défenseurs en danger, documenter et suivre les attaques et violations présumées, examiner et défendre les lois susceptibles d’affecter les défenseurs, et mener des actions de formation et d’éducation pour sensibiliser à la nécessité et à la légitimité du travail des défenseurs “, a déclaré Mme Patel.

ISHR

Retrouvez le document dans sa source originale ici