Cote D’Ivoire : Consultation régionale sur la protection de l’espace civique et démocratique et le renforcement de la protection des défenseur·e·s en temps de crise

Du 18 au 20 octobre 2021, le Service International pour les Droits Humains (ISHR) a organisé une consultation régionale à Abidjan sur la protection de l’espace civique et le renforcement de la protection des les défenseur·e·s des droits humains en temps de crise. Au cours de la consultation, le sujet des restrictions pour les défenseur·e·s a été abordé, en particulier les restrictions dues à Covid-19.

L’initiative a été motivée par les récents développements autour de la pandémie, en raison desquels les gouvernements ont adopté des restrictions qui ont eu un impact significatif sur l’espace civique et les défenseur·e·s des droits humains. La consultation a également porté sur des développements plus généraux dans les efforts des Etats pour protéger ou restreindre les les défenseur·e·s.

De nombreuses parties différentes ont participé aux discussions. Les coalitions des défenseur·e·s du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Mali et de la Sierra Leone ont contribué en partageant l’impact des restrictions et des bonnes pratiques sur leur travail. Des acteurs internationaux et des organisations de la société civile étaient également présents pour signaler les bonnes pratiques dans les différents Etats concernés et pour exprimer leur soutien aux défenseur·e·s. Parmi ces acteurs figurent la CNDH, le SIDH, les rapporteurs spéciaux, les ambassadeurs de Belgique et de Suisse en Côte d’Ivoire et le représentant du ministre de la Justice et des Droits Humains.

Outre les restrictions pour les défenseur·e·s des droits humains dues à Covid-19, les discussions ont évolué autour de l’impact des décisions des autorités nationales et internationales sur le travail des défenseur·e·s. Un sujet important a été le rôle des rapporteurs spéciaux dans la protection de l’espace civique et des défenseur·e·s des droits humains, leur mandat et l’accessibilité de ce mécanisme pour les défenseur·e·s.

Afin d’aider les défenseur·e·s à poursuivre leur travail vital pour la protection des droits humains pendant les crises, un recueil de bonnes pratiques analysant les expériences des défenseur·e·s en Côte d’Ivoire, au Mali, au Niger, en Sierra Leone et au Burkina Faso a été partagé avec les participants. Il s’agit d’un document qui vise à faciliter la continuité du travail des défenseur·e·s en période de covid-19 et autres crises. Le compendium a été produit par le SIDH avec le soutien des coalitions nationales sur la base d’une analyse considérant les bonnes pratiques développées par les défenseur·e·s et les gouvernements et les dispositions des mécanismes de protection des droits des défenseur·e·s des droits humains.