Résolution de soutien à l’activité des défenseurs des droits de l’homme approuvée par les députés en Albanie.

European Parliamentary Forum for Sexual & Reproductive Rights

TIRANA – Le 3 mars 2019, le Parlement albanais a adopté une résolution soutenant l’activité des défenseurs des droits de l’homme en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’homme et du renforcement de l’État de droit et de la démocratie en Albanie. Cette résolution est une initiative de la sous-commission parlementaire pour les droits de l’homme, conforme à la constitution albanaise et aux obligations découlant des conventions internationales que l’Albanie a ratifiées. La résolution reconnaît entre autres les défis auxquels sont confrontés les défenseurs des droits de l’homme en ce qui concerne la protection des droits des groupes marginalisés, y compris les femmes, les enfants, les personnes handicapées, les victimes de violence et de trafic, les minorités et les personnes ayant une orientation sexuelle ou une identité de genre différente (LGBT) ou celles qui appartiennent à ces groupes, le droit des émigrants ou des personnes déplacées.

Le 12 mai, la sous-commission des droits de l’homme a organisé une table de consultation sur cette résolution, réunissant de nombreux acteurs de diverses institutions, agences des Nations Unies, organisations internationales et organisations de la société civile impliquées dans la protection des droits de l’homme. L’objectif de cette table de consultation était de recueillir l’avis des activistes des droits de l’homme sur la situation, les problèmes, les besoins et les défis auxquels ils sont confrontés au quotidien. Le secrétariat de l’APPG en Albanie, le Centre albanais pour la population et le développement, était représenté par son directeur exécutif lors de cet événement. Dans son discours, la représentante d’ACPD a souligné que les organisations travaillant avec les populations clés en Albanie ont été confrontées dans plusieurs cas à des attaques et des violences de la part de membres de la communauté lors de la mise en œuvre de leurs programmes. ACPD et ses partenaires ont envoyé des rapports et des cas concrets concernant leurs difficultés à remplir leur mission de défenseurs des droits de l’homme au sous-comité du bureau des droits de l’homme. Suite à cette table de consultation, la sous-commission des droits de l’homme du Parlement albanais élaborera un rapport sur la situation actuelle, les défis et les recommandations pour l’avenir du travail des défenseurs des droits de l’homme, avec la contribution de tous les acteurs, et le soumettra à la commission parlementaire pour les questions juridiques, l’administration publique et les droits de l’homme.

EPF

Retrouvez le document dans sa source originale ici