La Commission prépare des lignes directrices pour les défenseurs des droits de l’homme

Asia Pacific Forum of National Human Rights Institutions

Les lignes directrices ont été élaborées par la Commission en reconnaissance de son rôle d’institution nationale des droits de l’homme pour promouvoir et protéger les droits des défenseurs des droits de l’homme.

La protection des défenseurs des droits de l’homme est une responsabilité collective de l’État, de la société civile et de la communauté internationale, a déclaré la Commission. Cependant, les autorités étatiques ont la responsabilité première de protéger les défenseurs des droits de l’homme et d’assurer un environnement dans lequel ils peuvent agir sans aucune entrave ni insécurité.

Le 20 janvier 2015, lors de la première réunion de l’année avec le comité de la société civile, la Commission a présenté le projet de lignes directrices pour les autorités étatiques sur les défenseurs des droits de l’homme. Il a été suggéré lors de cette réunion que la Commission organise des consultations dans différentes parties du pays afin de promouvoir les lignes directrices auprès des représentants de la société civile et de recueillir leur contribution.

Depuis lors, la Commission a organisé des réunions avec des organisations de la société civile de district à Jaffna (13 mai), Batticaloa (27 mai), Trincomalee (10 juin), Vauniya (9 juillet) et Anuradhapura (10 juillet). Les représentants de la société civile ont formulé un certain nombre de commentaires et de suggestions précieux sur les mesures à prendre à l’avenir. Ils ont également souligné les défis auxquels ils sont confrontés en matière de droits de l’homme.

La Commission organisera une discussion avec les autorités de l’État avant de finaliser le document. Le projet de Guideline for Protecting Human Rights Defenders (disponible en cinghalais, tamoul et anglais) est disponible sur le site Internet de la Commission des droits de l’homme du Sri Lanka.

APF

Retrouvez le document dans sa source originale ici